Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524

Homélie du dim. 20 décembre 2015

Homélie du Père Luigi Quaranta                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

Paroisse Christ Roi  -  Milan                                                                                                                                                Messe du 20/12/2015                                                                                                                                                      4ème dimanche de l’avent                                                                                                                                                    (mi 5,1-4a- Ps 79- 2ème lect. He 10,5-10-év. St. Lc 1,39-45)

 

 

MARIE A LA RENCONTRE D’ELISABETH… (vv. 39-40)

…Marie se mit en route… vers une région montagneuse… vers une ville de Judée… vers la maison des Zacharie.

Le narrateur, par la triple préposition, tient à nous signifier l’élan qui emporte Marie : « avec empressement ».  

Il nous est proposé par une lecture attentive de cueillir la ferveur intérieure de la Jeune fille de Nazareth.

Marie se révèle ici en tant que messagère de la Parole de Dieu. Elle n’a pas besoin de parler, puisque le Verbe de Dieu habite en elle.

Du fait de son « fiat » à la parole de l’ange (1,38) Elle est sous la mouvance de l’Esprit (1,35)… Elle est conduite vers Elisabeth.   

L’introduction à l’évangile du jour : «… en ce jour-là… » situe la démarche de Marie en perspective d’une portée théologique confirmée par la deuxième lecture : « l’entrée du Christ dans le monde » (he 10,5).

 

LE TRESSAILLEMENT DE JEAN BAPTISTE (vs 41)

Le face à face de la rencontre entre les deux cousines fait surgir le tressaillement de l’enfant que porte Elisabeth. Cet événement est mentionné deux fois, il devient donc critère pour une lecture dans laquelle au verset 41 et au verset 44 : « l’agitation de l’enfant » coïncide avec le don de l’Esprit Saint à la mère.

 

Elisabeth remplie de l’Esprit Saint se trouve enceinte à l’âge de 80 ans. Nous voulons attribuer à ce chiffre un sens particulièrement symbolique : deux fois 40. Elisabeth, femme stérile, n’a pas su, dans ce cycle symbolique, être porteuse d’une réponse à la vie. Dans la bible, le chiffre 40 signifie la vie qui se régénère : 40 jours de Noé dans l’arche ; 40 années d’Israël dans le désert,  40 semaines de la femme enceinte, 40 jours de Carême…

Il n’est jamais trop tard !

La miséricorde du Dieu de l’Alliance nous guette et nous sollicite au don de la vie.

Elisabeth, élevée au rang de prophétesse, cria d’une voix forte : « Bénie es-tu… ».

Elisabeth devient interprète d’un événement : « Marie est la plus bénie entre toutes les femmes car elle porte en son sein la promesse du Messie. »

Jean Baptiste tressaille dans le ventre de sa mère pour exprimer la joie messianique. Intéressant le terme grec « agalliasis » qu’exprime le sens d’une joie exultante, démonstrative, voire « dansante ».

Et nous ? Comment, à l’approche de Noël, pouvons-nous nous inspirer de la parole de la liturgie de ce 4ème dimanche de l’avent ? Comment pouvons-nous la mettre en pratique ? 

Certainement pas par un tas d’artifices, ni simplement par un regard édulcorant sur l’Enfant de la crèche.

Comme Marie et Elisabeth, il faut donner toute sa place à la Parole qui nous vient du Seigneur, savoir entreprendre, avec courage et confiance, les chemins « des régions montagneuses » pour aller à la rencontre de l’extraordinaire que Dieu se veut accomplir dans la vie de tout être humain.                                                      

Choisissons le risque d’une foi disponible, ouverte et aimante plutôt qu’une foi figée, stéréotypée qui ne mène nulle part.

Il en faut encore des visitations, pour que tous participent à la fête d’une nouvelle naissance.

 

AMEN

Paroisse Christ-Roi -
conception keeo |  mentions légales |  contact | Paroisse Christ-Roi © Tous droits réservés