Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524

Homélie du dim. 29 novembre 2015

Homélie du Père Luigi Quaranta

Paroisse Christ Roi – Milan                                                                                                             Premier dimanche de l’Avent 29/11/2015                                                                                                   

(1ère lecture Gr 33,14-16 ; Ps 24 ; 2è lecture 1ère de St Paul aux th. 3,12-4,2 ; évangile St Lc 21,25-28.34-36)

 

Commencement de la nouvelle année liturgique 2015/2016 (cycle C)

 

Comme je vous l’ai écrit dans la dernière newsletter, le temps de l’Avent demande, à partir d’aujourd’hui, dès son commencement à devenir une réalité bien concrète et évident

La promesse de Dieu à son peuple s’accomplit : Dieu, en son Fils, Jésus le Christ devient QUELQU’UN parmi nous.

C’est NOËL !

Pendant 4 dimanches, l’Avent nous fera vivre une triple attente de la venue du Seigneur Jésus : il y a deux mille ans, IL EST VENU sur la terre en Palestine.                                                                                         

Depuis Pâque, ressuscité, Jésus ne cesse de VENIIR à nous, mail il reste caché à nos yeux. Il est seulement perceptible à travers des signes, des paroles, des témoignages et des gestes de communion. Enfin, un jour Il l’a promis : IL VIENDRA DANS LA GLOIRE ! Nous le verrons tel qu’Il est et nous serons pour toujours  avec LUI.

Dans l’évangile, aujourd’hui, Jésus parle de sa venue à la fin des temps, et Il nous parle dans un style littéraire propre à son temps : restez éveillé, tenez sur vos gardes, priez en tout temps…

En annonçant au v.25 son retour dans le cadre d’un bouleversement cosmique, Jésus voudrait-il susciter l’angoisse et la peur ? « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles… ».

 

En réalité, il utilise un langage convenu : celui des prophètes (par exemple So 1,14 ; Jl 3,3) mais aussi Daniel…

Appuyons-nous sur le prophète Jérémie (1ère lecture) «… laissant retentir ces paroles : voici venir des jours où j’accomplirai la parole du bonheur… » Cet oracle se veut donc parole de consolation, parole créatrice, parole d’avenir : Dieu veut le bonheur de son peuple !

Certes, les calamités ne manquent pas, causées par les hommes ou par la nature…

Les prophètes de malheur n’hésitent pas à utiliser ces textes en les prenant au pied de la lettre pour brandir leur menace et annoncer la fin d’un monde idéologique.                                                                     

Face à tout cela, serions-nous des gens affolés et désemparés ?

N’ayons pas peur, face à la violence et aux fondamentalismes, d’offrir un peu de temps à notre silence, au recueillement, en devenant présence et soutien, certitude et espérance devant les bouleversants événements qui blessent la dignité humaine et qui font obstacle au bonheur que Dieu veut donner à chacun de nous.

« Tenez-vous sur vos gardes, ajoute l’évangile, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse. »  Souvent, on fuit les réalités, ou bien on se laisse envahir…

« Restez éveillé » ajoute Jésus. La vigilance et l’attente active sont des attitudes de celui qui ne veut pas manquer la venue du Seigneur.

En entrant dans le temps de l’Avent, nous sommes donc appelés à donner corps à cette prière incessante, et à la redécouvrir comme activité essentielle.

Que cette eucharistie de ce premier dimanche de l’Avent affermisse notre espérance, fasse de nous des veilleurs dans la prière, et nous fasse progresser dans un amour fraternel de plus en plus intense !

Amen

Paroisse Christ-Roi -
conception keeo |  mentions légales |  contact | Paroisse Christ-Roi © Tous droits réservés