Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524

Homélie du dimanche 29 mai 2016

Messe du Dimanche 29 mai 2016 Solennité du Corps et du Sang du Seigneur.

(1ère lect. Gn 14,18-20 ;  Ps. 109 ; 2ème lect. Paul aux corinthiens 11,23-26 ; évangile st Luc 9,11b-17)

 

PREMIERE COMMUNION

 

Réjouis-toi, Eglise du Seigneur !

Aujourd’hui Tu célèbres le Corps et le Sang du Christ !

Jour de joie pour notre paroisse, voyant tant d’enfants s’approcher avec spontanéité de coeur pour recevoir la première communion.

 

L’écoute de la Parole de Dieu nous révèle que ce sacrement se prépare à être le signe de l’Alliance Nouvelle et Eternelle depuis l’Ancien Testament.

Dans son enracinement dans l’Histoire, Dieu est à l’œuvre comme sauveur.

Le sacrifice du Christ « Corps livré et Sang versé » nous rappelle le sacrifice d’Abel, tué par son frère, celui d’Abraham qui n’a pas refusé son fils à Dieu et, Melchisédech, roi de Salem qui offrit du pain et du vin.

Le Christ que nous rencontrons dans notre liturgie est déjà préfiguré dans ce temps lointain où l’homme commence à grandir dans une expérience de communion relationnelle : l’Alliance.

L’apôtre Paul nous dit : « J’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis ».

 

En cet instant, en tant que peuple de baptisés, avec toute la richesse et l’histoire de nos familles, nous sommes invités à participer à l’événement pascal : « Vous ferez cela en mémoire de moi ».

Le don que Jésus nous fait de Lui est source de tout don humain. Le corps donné devient, par analogie, la manière de vivre la Pâque « passage » de notre propre humanité dans tout dépassement, dans l’abolition de toute forme d’esclavage et de résignation.

Ne pas reconnaître la vérité du Corps du Christ dans l’Eucharistie signifie ne pas discerner notre propre corps, ni le corps des autres, ni celui de la communauté comme étant Corps du Ressuscité.

 

Ce qui m’est donné de vivre dans le temps de la célébration  est l’expression de ce que je poursuis au quotidien : Il m’est donné d’expérimenter et vivre intimement l’autre comme corps.

Saint Paul nous invite à retrouver le vrai sens du repas : « Recevez ce que vous êtes ! »

 

Nous aussi, accueillons cette invitation à partir de la table de notre assemblée jusqu’à la table de nos maisons où, parents et grands-parents, amis et proches, parrains et marraines, nous partageons les instants de l’amour et de la reconnaissance, de la mémoire d’une famille.

Saint Augustin nous dit : « Si vous les avez reçus dans de bonnes dispositions, vous êtes ce que vous avez reçu ».                                                                                     

Une invitation à cueillir le don de ce Dieu d’Amour fait en la personne du Christ.

Evénement de communion qui célèbre la générosité et les signes par lesquels Dieu nourrit notre vie.  

 

« La participation au Corps et au Sang de Jésus a pour effet de nous transformer en ce que nous consommons. »  (Léon le Grand)

A l’évidence, regardant ce mystère de vie, regardant vos enfants, nous avons à nous laisser saisir par cette belle parole qui vient de Dieu lui-même :  « Donnez-leur, vous-mêmes, à manger ».

Alors, nous pourrons être, tous, le sacrement de l’Amour de Dieu pour les hommes.

 

 

 

 

 

Paroisse Christ-Roi -
conception keeo |  mentions légales |  contact | Paroisse Christ-Roi © Tous droits réservés