Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524 Duomo di Milano Milano Pano 766px-Milanoambrogio0002 1465_-_Milano_-_S._Lorenzo_-_Cappella_S._Aquilino_ IMGP4025 IMGP4052 IMGP4095 IMGP4160 IMGP4524

Homélie du dim. 08 novembre 2015

Homélie du Père Luigi Quaranta

 

Paroisse Christ Roi  -  Milan

Messe du 8/11/2015

XXXII ème dimanche du temps ordinaire

(1ère lecture : 1er livre de Rois 17,10-16 – Ps 145 – 2è lecture : lettre aux hébreux 9,24-28  -                      Evangile st Mc 12,38-44)

 

Nous sommes là parce que nous désirons donner du temps pour le Seigneur. C’est Dimanche, c’est son jour.

Nous sommes heureux de nous mettre à l’écoute de sa Parole et nous asseoir à la table du partage.

Le texte de ce dimanche met en scène deux femmes, deux veuves bien différentes l’une de l’autre.

La première veuve doit subvenir à ses besoins et ceux de son fils. Pour elle, c’est la dernière fois qu’elle ramasse du bois et va allumer le feu  pour la nourriture, car ensuite ce sera la mort… Sa rencontre avec Elie va changer le cours de sa vie. Le prophète la rassure : (n’aie pas peur…). Elle fait confiance à la Parole… « Réserve de farine ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra… ».

 

Ce texte est important pour notre communauté, car c’est un texte étudié en catéchèse et en aumônerie sur le thème du DON.

Nous sommes ici dans le cycle d’Elie.

Le nom du prophète Êlîyahû signifie « Iahou » (c.à.d Iahweh)  est mon Dieu.

A comprendre : Il est à l’exclusion de tout autre. La vie d’Elie est une lutte perpétuelle contre les rois idolâtres du royaume du Nord (9 siècle Av. JC). L’histoire veut que le roi Achab établit sous l’influence de sa femme Jézabel le culte de Baal.

Or, le prophète Elie est sollicité par Iahveh (le Dieu unique : « Lève-toi et va à Sarepta… Là-bas, une veuve te donnera à manger. » 1 R 17,9.

A la rencontre de la veuve qui prépare son dernier repas de vie, Elie sollicite boisson et nourriture. La femme a un fils unique. Elie ose demander de partager ses ultimes ressources. Le prophète, enraciné dans la Foi, motive l’audace de sa demande : « Car ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël ». Rappelons-nous ici le don de la subsistance au désert, jadis, grâce à la manne quotidienne et l’eau jaillit du rocher.

La force et le maintien d’une Foi fidèle au Dieu unique d’Israël, « Ecoute Israël : Je suis le Seigneur, Le seul ! » se traduit par l’obéissance généreuse de cette femme. « Le Seigneur soutient la veuve et l’orphelin… Ton Dieu, Ô Sion, pour toujours » (Ps 145).

 

Pensez donc mes frères, bien plus tard, 9 siècles après, dans la synagogue de Nazareth, Jésus, pour interpeller ses concitoyens réticents, évoquera l’épisode de la veuve de Sarepta pour signifier l’offre de salut du Dieu d’Israël à tous ceux qui Lui sont fidèles. Je vous invite à retrouver Luc ch 4,25-26 et aussi la lettre de Jacques ch 5,16-18 où ils soulignent la grande Foi d’Elie dans l’affirmation : «la requête d’un Juste agit avec beaucoup de force ».

 

Aujourd’hui, l’évangile nous montre Jésus assis dans le temple, regardant une veuve. Il voit dans le geste de cette femme l’accomplissement de son message : « Aimer le Seigneur de tout son cœur, de toutes ses forces, de toute son intelligence… et aimer son prochain comme soi-même ».

Ces deux récits nous amènent à faire vivre et à faire grandir en nous l’amour de Dieu et de son prochain.

 

Je conclus avec une petite méditation : « Apprendre à donner » 

Donner de son temps, de ses biens, de sa personne.                                                 

Donner sa confiance, son sourire, sa tendresse.

Donner encore et toujours,

Sans se lasser,

Sans se fatiguer.

Se perdre dans le DON

Et renaître à la vraie vie !

Pauvre de certitude,

Mais riche d’ESPERANCE,

C’est ainsi que le PERE nous attend,

Aujourd’hui et chacun de nos jours…

Paroisse Christ-Roi -
conception keeo |  mentions légales |  contact | Paroisse Christ-Roi © Tous droits réservés